2011 - Mondial Superstock 600

2ème manche du Championnat d’Europe Superstock 600  Sur le circuit de Monza (Italie)

2ème manche du Championnat d’Europe Superstock 600 Sur le circuit de Monza (Italie)

C’était également la deuxième course de la jeune carrière de Christophe.

Le circuit de Monza étant réputé pour être un circuit extrêmement difficile, Christophe a quand même réalisé de belles séances de qualification puisqu’il prend le départ à la 22ème position derrière de nombreux pilotes Wild Card italiens très expérimentés sur ce circuit.

Le jour de la course, Christophe est victime d’un fait de course. Effectivement, lors du tour de chauffe, le pilote italien F. Cocco chute et sa moto répand de l’essence sur la piste. Ceci s’est passé derrière Christophe, il n’a donc pas vu l’incident et les commissaires de course qui ont retiré la moto de la piste, n’ont pas signalé à la direction de course que la moto se vidait de son essence.

La course

Christophe prend donc un excellent départ puisqu’il occupait la 17ème position dans le premier tour. Mais a malheureusement fait partie des 7 pilotes qui ont glissé sur l’essence répandue par la moto de F. Cocco. Cependant, Christophe étant déterminé à finir sa course, il relève sa moto et reprend la piste mais malheureusement bien trop loin de ses concurrents.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, Christophe a fait toute la course sans la bulle du carénage qui s’est cassée pendant la chute et on sait qu’à Monza qui est le circuit qui a la plus grande ligne droite du championnat, une moto sans la bulle ne peut pas favoriser la performance. Rien que dans la ligne droite, sans la bulle, c’est 2 secondes au tour de perdues minimum. Et malgré cela, Christophe a roulé à 1 seconde de son meilleur temps de qualif.

Christophe est extrêmement déçu du résultat surtout lorsqu’il voit son concurrent anglais J. Elliot qui part de la 26ème position sur la grille de départ finir la course à la 14ème position à 0’00.123 de la 12ème place, alors que Christophe roulait plus vite de 5 dixièmes en qualif.

Sans ce fait de course, Christophe avait de réelles chances de finir à la 12ème place si on s’en tient aux chronos et aux pronostics de son team manager Adrien Morillas.

Dans un mal il y a toujours un bien et on retiendra le courage et la détermination de Christophe à finir sa course malgré l’état de sa moto. Ce qu’Adrien Morillas retient de ce week-end c’est que tous les objectifs qu’il demande à Christophe en terme de chronos sont systématiquement réalisés, ceci étant prometteur pour l’avenir.

Prochaine course sur la circuit de Misano en Italie les 10, 11 et 12 juin 2011.

N'hésitez pas à partager !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Comments are closed.

NEWS